Nouvelle page

Une ville pas comme les autres...

Le visage changeant de la ville modèle

Ville Mont-Royal n'est pas tout simplement une autre ville parmi tant d'autres, elle est unique en son genre et elle reflète aujourd'hui le résultat d'une grande planification d'il y a très longtemps, qui se transforme en ville moderne adaptée aux besoins de nos jours.  Elle reste quand même fidèle au plan d'origine même si les changements restent à leur tour inévitable...
Un petit brin d'historique : Ville Mont-Royal fut créée au début du 20e siècle principalement en raison de la construction du chemin de fer, sans ceci elle n'existerait tout simplement pas.  Le plan initié par la Land Company au tout début soit par Mackenzie et Mann ceux derrière le chemin de fer du Nord.  Le plan de la ville était d'y relier le centre-ville de Montréal à travers un tunnel érigé sous la montagne du Mont-Royal.  L'astuce de vente pour les promoteurs du temps était de promouvoir le transport quotidien pour les habitants travaillant au centre-ville et de s'y rendre en moins de 10 minutes. Ceci encore aujourd'hui reste un atout vendeur pour la ville de Mont-Royal et ses résidents avec la venue des services modernes et améliorés de l’AMT ; Place Bonaventure et Place Ville-Marie en 9 minutes !

La ville fut considérée une grande ville vers le début de la Première Guerre mondiale jusqu'à la fin des années 1930, Mont-Royal a connu son expansion entre 1945 et 1960.  Le réseau comme prévu initialement fut finalement complété vers 1975. Au cours de ce période, la supervision et l'achèvement du projet fut laissée aux mains de la ville même, il est important à noter que les plans originaux et la conception qui avaient été conçus par l'architecte paysagiste Todd ont été quand même suivis à la lettre et la ville fut complétée comme prévu.
Depuis la fin des années soixante, j'ai vu la ville en changement, on pourrait parler des multitudes de maisons qui ont été agrandies, ou celles nouvellement construites par-dessus les anciennes qui ont été tout simplement rasées... mais ceci n'est pas le point de l'histoire. Mon intérêt est plutôt axé sur les bâtiments non résidentiels de la ville et comment ceux-ci ont fait leur cheminement à travers les années.

J’ai toujours eu un intérêt pour l'architecture, les structures, l'urbanisme, et les détails car justement ce souci du détail reste aujourd'hui un qualificatif important pour moi. Je ne semble pas oublier ces places du passé où les anciennes images me reviennent et semblent gravées dans ma mémoire. En faisant une promenade partout à travers ville Mont-Royal, on remarque bien les parcs, les arbres, les maisons, les commerces, mais il me semble qu'à chaque fois que je suis quelque part, soit à pied, en voiture ou même à bicyclette je pense à ce qui existait avant et comment les bâtiments peuvent donc changer avec le temps.
Certains bâtiments ont été détruits et reconstruits et d'autres ont simplement changé de vocation. De mon enfance par exemple, il y avait la compagnie Marconi située sur Dresden et s’entendait de Canora à Clyde, ce fut une grande entreprise entourée de clôtures et de guérites à l'arrière qui fut remplacée vers 1996 par les maisons de ville du Square Mont-Royal qu’on connait aujourd’hui. Je passe devant le Dupond et Dupont pour me rappeler que ceci était la Banque Royale du Canada jumelé au magasin d'épicerie Dominion (ancienne grande chaîne alimentaire Canadienne) devenu A & P et acheté plus tard par Metro, maintenant devenu les condominiums du Château de la gare. Plus loin, le bâtiment qui abrite aujourd'hui la banque RBC était anciennement le grand bureau de poste de ville Mont-Royal. De l'autre côté de Graham où a longtemps régné la station de service Shell (anciennement Sunoco) qui, vers le début des années 2000 fait place au croissant Merit et ses très prestigieux condominiums. De l’autre côté plus loin sur Canora, le bâtiment de l'ancienne Banque Scotia qui est maintenant les condominiums Le Monatino qui au rez-de-chaussée abrite le Pharmaprix. En traversant le pont de Cornwall, passé le parc Connaught sur le boulevard Graham nord on remarque à droite la récente résidence Le Graham, qui était longtemps les bureaux de Ciment St-Laurent avec son grand stationnement. Directement en face, réside maintenant la superbe annexe de la bibliothèque qui fut une fois un bâtiment en brique rouge longuement connu comme étant les bureaux de A.E. Lepage (ancienne maison immobilière devenu Royal Lepage aujourd’hui).

Détruire et rebâtir : Mais il ne faut pas toujours penser que la ville veut qu'on détruise et qu'on reconstruit, je me rappelle très bien des bâtiments anodins sur Graham (Jean-Talon) et Rockland ou résidait le Perrette soit le dépanneur du coin du temps, la ville à transformé ce grand terrain un bel espace vert. Du coin opposé de la ville vers l'ouest, toujours sur Jean-Talon coin St-Clare (Côtes-des-Neiges) on a rasé une station de service (Shell) sur le coin pour en faire un beau petit parc.

Les différentes vocations des bâtiments qui restent : Nous avons aussi une panoplie de commerces qui ont changé de vocation, tel que la nouvelle caisse Desjardins qui a longtemps abrité les bureaux de Royal Lepage Immobilier, avant cela la maison Trust Royal (achetée par la banque RBC) et plus loin dans le temps une multitude de vocations, les remarquez-vous dans les anciennes photos ? La fameuse gare Centrale à côté du pont fait maison au restaurant Pizzaiolle depuis plusieurs années. Le fleuriste McKenna reste en place, même après toutes ces années, disparue est la Charolaise, la petite épicerie fine qui a donné sa place au restaurant Gallo.

Je ne peux tous les nommer puisque ce texte serait trop long, mais il existe toujours une panoplie de commerces qui sont passés de magasins à restaurants et vice-versa, certains sont devenu des gymnases des salons de coiffures, des banques, des pharmacies et même des bureaux.

Le changement reste donc perpétuel : Il y a ceux qui aiment le changement, il y a ceux qui n'aiment pas vraiment le changement mais chose est claire que le changement est constant et le sera toujours. Il faut donc s'adapter et y avoir l'esprit ouvert, certaines choses nous plairons, d'autres moins.
Mais à travers ces changements que nous vivons dans la ville, il est important de noter que nous avons un grand privilège de vivre, de travailler et/ou de côtoyer cette fabuleuse ville modèle qui est sans pareille. Longue vie à la ville modèle de Mont-Royal et longue vie à tous ceux qui en font partie ! 

Marc Stephan -  Courtier Immobilier Résidentiel 
Royal LePage Tendance : 263 Boul. Graham,
Mont-Royal, QC  H3P 2C7  Bureau: 514-735-2281  Mobile: 514-827-2769    marcstephan.ca